Print this page

Les femmes du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) de la section du Kadiogo, étaient en rencontre dans l’après midi du dimanche 30 juin 2019 à Ouagadougou. Ce fût l’occasion pour les premiers responsables de l’ex parti au pouvoir de s’entretenir sur les questions d’actualités et de  la vie du parti. Le président du CDP, Eddie Komboïgo a lui-même tenu à parler à ses militantes.

cdp1

Elles étaient des centaines de femmes à prendre d’assaut le siège du parti, sur l’avenue Kwame Nkrumah. Pour Catherine Ouedraogo, chargée de la mobilisation au CDP, son parti a entrepris une série de rencontre. Et cela dans le but de sensibiliser les femmes sur la vie du parti. Selon elle,  ses militantes doivent rester mobilisées et unies. Concernant la crise qui traverse le parti, Catherine Ouedraogo, estime que cela affecte beaucoup les femmes. ‘’ Le président Eddie Komboïgo nous a apporté la sérénité et cela nous rassure ‘’, conclut la chargée à la mobilisation.

cdp2

Quant à Eddie Komboïgo, il souligne que sa venue est voulue par les femmes du Kadiogo qui veulent comprendre. ‘’ Il était de bon ton que qu’on leur donne la bonne information ‘’, lance le président Eddie. Au vue de la mobilisation, Eddie Komboïgo estime que le message est bien passé et que ‘’ le CDP est le premier parti du Burkina Faso et nous n’avons peur de rien ‘’.

Le CDP compte mené ces genres de rencontres dans les différentes provinces et secteurs du Burkina Faso. La prochaine sera la ville de Réo, province du Sanguié dans la région du Centre Ouest.

Jean Narcisse KOUDOU